Qu’est-ce que le crédit d’impôt 2017 pour les fenêtres ? Quel est le montant du crédit d’impôt fenêtres ? Comment bénéficier du crédit d’impôt pour l’installation de fenêtres double ou triple vitrage ? Il existe des avantages fiscaux pour aider les particuliers dans la transition énergétique. Le remplacement des vitrages des fenêtres est essentiel pour réduire les pertes en énergie. L’État accompagne ceux qui sont disposés à effectuer ce remplacement en leur accordant un crédit d’impôt. Découvrez les conditions d’obtention et les montants du crédit d’impôt 2017 pour vous aider à financer l’achat et la pose de nouvelles fenêtres.
 

Quel crédit d’impôt pour du double ou triple vitrage ?

 
Si vous avez comme projet de remplacer vos anciennes fenêtres avec simple vitrage, il faut savoir que le crédit d’impôt a été reconduit jusqu’à fin 2017. La reconduction du CITE est donc une excellente nouvelle pour les particuliers. Cette aide à la rénovation énergétique vous permet d’obtenir un crédit d’impôt à hauteur de 30% du coût des travaux. Bien entendu, le crédit d’impôt 2017 peut être obtenu avec d’autres aides pour la transition énergétique.

Jusqu’au 31 décembre 2017, les usagers français profiteront d’un crédit d’impôt pour les fenêtres double et triple vitrage. Dans les faits, c’est le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui est ainsi prolongé au profit de particuliers qui contribuent à réduire les déperditions d’énergie. Ce crédit d’impôt s’étend aux travaux sur les fenêtres, les fenêtres de toit, les portes-fenêtres, les portes d’entrée, ainsi que les volets isolants.

Mais c’est en particulier pour la pose de fenêtres double ou triple vitrage qu’il est intéressant. En effet, ce type de parois vitrées réduit les pertes d’énergie de 20% au moins, et peut constituer un excellent isolant phonique. Vous avez donc tout intérêt à remplacer vos anciennes fenêtres par un vitrage isolant en 2017.

Seulement, ce crédit d’impôt ne s’applique pas forcément à tous les habitats. Il est attendu que le logement sur lequel seront effectués les travaux constitue la résidence principale de l’usager. Toutes les résidences secondaires sont exclues d’office de ce dispositif.  De plus, le logement principal devrait être construit depuis  2 ans au moins. Par ailleurs, le dispositif CITE ne concerne pas les propriétaires bailleurs. En revanche, les propriétaires occupants, les occupants à titre gratuits et les locataires peuvent profiter de ce dispositif.
 

Montant du crédit d’impôt fenêtres en 2017

 
Quel est le montant du crédit d’impôt fenêtres en 2017 ? Le montant du crédit d’impôt diffère selon que l’usager opte pour une fenêtre en double ou en triple vitrage. En plus du remboursement d’un certain pourcentage pour le prix total des travaux, certaines conditions permettent d’augmenter le montant touché. De plus, en fonction de votre situation, des plafonds limitent le montant pouvant être touché. Tout savoir sur le montant du crédit d’impôt pour les fenêtres en 2017.
 

Montant du crédit d’impôt pour les fenêtres double vitrage

Le montant du crédit pour les travaux de rénovation énergétique s’élève à 30% du montant du coût d’achat pour les fenêtres double vitrage. Cependant, ce montant est plafonné dans la limite des dépenses accordées et fixées par l’État. De plus, il diffère selon que l’usager est un particulier célibataire, un couple ou une personne divorcée.

Pour une personne célibataire par exemple, le montant maximal du crédit ne dépasse pas 8.000€. Il ne faut pas en conclure que l’État lui accorde 8.000€ pour les travaux. Il reçoit plutôt 30% du montant des achats pour installer une fenêtre à double vitrage, et ce jusqu’à concurrence de ce plafond. Pour les personnes mariées, le dispositif prévoit de rembourser 30 % de 16.000€, tant que le couple bénéficie d’une imposition commune.

Le double vitrage offre un excellent rapport qualité et prix. En effet, les performances d’isolation de ce matériau permet de mieux isoler son logement et d’améliorer les performances énergétiques pour un prix accessible à tous. Vous pouvez donc déduire de vos impôts sur le revenu 30% du montant des travaux TTC payé à une entreprise du bâtiment RGE.
 

Le montant du crédit d’impôt pour les fenêtres à triple vitrage

Si vous choisissez de poser des fenêtres ou portes-fenêtres avec du triple vitrage,  vous êtes éligible au même plafond de crédit d’impôt que les fenêtres isolantes en double vitrage. En effet, le montant du crédit d’impôt n’est pas plus élevé pour les fenêtres à triple vitrage malgré le surcoût de ces menuiseries.

Le montant des travaux pour une fenêtre à triple vitrage est naturellement plus élevé que celui d’une fenêtre à double vitrage. Mais là aussi, l’État n’accorde pas plus de 30% du montant des achats en fonction de la situation du contribuable. Donc, un célibataire recevra aussi 30% de 8.000€. Mais puisque la quantité du matériel requis pour une fenêtre triple vitrage est théoriquement plus élevée, le montant de son crédit sera peut être plus important.

Autre précision importante : lorsqu’un couple a quelques enfants à charge, le crédit est majoré de 400€ pour chacun de ces enfants. Par ailleurs, le montant du crédit s’étale sur 5 ans avant un éventuel renouvellement. Il est important de prendre en compte ces facteurs car ils impactent le montant du crédit d’impôt éligible pour passer au triple vitrage. En fonction de la situation de votre foyer, vous serez plus ou moins remboursé du montant d’achat de vos fenêtres isolantes.
 

Conditions d’obtention du crédit d’impôt

 
Qui a le droit au crédit d’impôt fenêtres ? Comment obtenir un crédit d’impôt en 2017 ? Le crédit d’impôt proposé pour les travaux de rénovation double ou triple vitrage est encadré par des conditions d’obtention strictes. Il convient de vérifier votre droit au crédit d’impôts pour double ou triple vitrage avant de commencer les travaux. De plus, il vous faudra remplir un dossier pour bénéficier de cette aide pour le remplacement de vos fenêtres comprenant la facture de l’artisan RGE. Tout savoir sur les conditions à remplir pour l’obtention du crédit d’impôt en 2017 pour la rénovation de vos fenêtres et parois vitrées.
 

Conditions d’obtention pour les fenêtres double vitrage en 2017

La première condition importante est celle dite de l’éco conditionnalité. C’est  dire que les travaux d’amélioration énergétique (ici la pose de fenêtres ou de parois double vitrage) doivent être effectués par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Lorsque cette clause n’est pas respecte, aucun crédit ne peut être accordé. Vous ne pourrez donc pas effectuer les travaux vous-mêmes. Il vous faut donc obligatoirement faire appel à une entreprise disposant du label RGE pour l’achat et la pose de vos fenêtres et parois vitrées.

D’autres conditions relatives au type de matériel doivent aussi être respectées. Par exemple, les fenêtres doivent toutes répondre aux critères suivants :

  • Posséder un indice de transfert thermique inférieur ou égal à 1,4 pour le double vitrage PVC.
  • Posséder un indice inférieur ou égal à 1,6 pour les fenêtres double vitrage en bois.
  • Pour les fenêtres à double vitrage métalliques, l’indice ne doit pas dépasser 1,8.
  • L’indice de transfert Ug n’excédera pas 1,1.

 

Conditions d’obtention pour les fenêtres triple vitrage en 2017

L’objectif de ce crédit d’impôt étant de vous aider à financer vos travaux de rénovation pour la transition énergétique, le choix des fenêtres est primordial. Les nouvelles fenêtres isolantes doivent répondre à certaines caractéristiques pour assurer de bonnes performances d’isolation. Les conseils d’un professionnel des menuiseries et vitrages sont donc conseillés.

Le critère de l’éco conditionnalité vaut tout aussi bien pour les solutions de triple vitrage. Cependant, la qualité des parois vitrées et des fenêtres doit répondre à des normes et des critères précis. Ils ne sont pas différents de ceux qui ont été évoqués précédemment. Par exemple, toutes les fenêtres triple vitrage métalliques doivent posséder un indice de transfert calorique inférieur ou égal à 1,8. Pour une fenêtre triple vitrage en bois, l’indice ne doit pas dépasser 1,6. Et pour le triple vitrage PVC, on n’excédera pas 1,4.

Il faut aussi respecter la méthode prescrite par le législateur pour profiter du crédit d’impôt en double ou triple vitrage. On s’attend notamment à ce que tous les contribuables qui veulent bénéficier de ce crédit règlent l’ensemble des dépenses y afférentes avant le 31 décembre 2017. Ceux qui règlent leurs achats en plusieurs fois peuvent se voir refuser le crédit s’ils n’ont pas réglé leurs dettes dès le 1er janvier 2018.

Les usagers renvoient en outre leur déclaration fiscale et les factures relatives aux travaux et aux matériaux achetés pour profiter du redressement fiscal conséquent. En effet, cette aide est débloquée à condition de fournir les factures liées aux travaux. On peut effectuer ladite déclaration en ligne, sans avoir besoin d’envoyer des justificatifs. Mais l’administration fiscale peut demander ces factures à tout moment pour des besoins de contrôle. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, le contribuable bénéficie effectivement du crédit d’impôt pour une fenêtre double ou triple vitrage.

Le crédit d’impôt pour les fenêtres double ou triple vitrage permet donc de réaliser quelques économies, à condition d’effectuer les travaux à temps et dans le respect des dispositions légales en vigueur.  Rappelons en outre qu’on peut le cumuler d’autres aides du gouvernement, destinées à la rénovation énergétique telles que les aides régionales, la TVA à 5.5 % ou l’éco-prêt à taux zéro.